Des caméras cachées démontrent que les Bruxellois sont prêts pour le 0% Sexism

À la demande de Bianca Debaets, Secrétaire d’État bruxelloise à l’égalité des chances, et en collaboration avec equal.brussels, The Oval Office a conçu la campagne de sensibilisation et d’empowerment « 0% sexisme » sur le sexisme et le harcèlement sexuel. La campagne a été lancée avec plusieurs vidéos en caméra cachée dans lesquelles des acteurs se comportent de manière sexiste en public. De nombreux Bruxellois, hommes et femmes, témoins d’un comportement inapproprié sont intervenus.

8 Bruxelloises sur 10 ont déjà été intimidées sexuellement au moins une fois

Selon une étude scientifique récente menée par l’Université de Gand, 86% des femmes bruxelloises ont déjà été victimes, au moins une fois dans leur vie, d’une forme d’harcèlement sexuel, allant de regards pénétrants et de questions inappropriées à des attouchements non désirés.

Suite à ce chiffre choquant et les nombreux témoignages sur les expériences de harcèlement sexuel sur les réseaux sociaux, equal.brussels, la direction égalité des chances du Service Public Régional et la Secrétaire d’État bruxelloise à l’Égalité des Chances ont décidé de lancer une campagne de sensibilisation et de responsabilisation de la population bruxelloise.

« 0% de sexisme »: une campagne en collaboration avec des asbl bruxelloises

La campagne a été lancée avec une campagne d’affichage dans le métro et des vidéos en caméra cachée réalisées par l’équipe de « Would you react ? » dans lesquelles des acteurs se comportent de manière sexiste en public. Dans les capsules vidéos distribuées via les réseaux sociaux, on voit que de nombreux Bruxellois, hommes et femmes, témoins d’un comportement inapproprié sont intervenus pour défendre les femmes.

En outre, en collaboration avec une douzaine d’associations et de partenaires tels que Touche pas à mon pote, Amazone, Jump, Elles tournent, Garance et Laisse les filles tranquilles, l’application permettant de signaler l’intimidation sexuelle «Touche pas à ma pote» est à nouveau mise à en avant. La campagne collabore également avec de nombreux influenceurs (bruxellois) qui sont été en contact avec des comportements de harcèlement sexuel ou qui soutiennent le message.

La campagne « 0% de sexisme » s’est terminée le 23 novembre avec un événement public à Flagey (Eglise Sainte-Croix)

Plus d’infos: http://zerosexism.brussels